Actualité

Les fraudeurs industrialisent leur activité aussi …

  • 5 jan, 2015
  • jerome.hugueny
  • 0 Comments

Zappeur : un logiciel vendu aux commerçants pour dissimuler des recettes au Fisc

Dans un communiqué de presse, le ministère des finances a annoncé le démantèlement d’une filière organisée de fraude fiscale.

Lien

Le schéma de fraude repose sur le logiciel de « gestion des encaissements » appelé Zappeur, mis au point pour les commerçants et permettant d’effacer de la comptabilité des encaissements en espèce afin de les soustraire de l’assiette des revenus et d’effacer les traces de ces rentrées d’argent.

Ce logiciel a été conçu et distribué par un éditeur informatique proposant une solution de « système de caisse ».

Pour un peu plus de 1000 €, il promet de réduire de 30% les recettes déclarées ….

 

L’informatique : un outil permettant d’industrialiser les pratiques … des fraudeurs aussi.

L’enseignement est simple : à l’ère numérique, l’informatique offre une solution bon marché pour systématiser certaines pratiques à moindre frais.

L’informatisation des processus décuple la « force de frappe » de ses utilisateurs en permettant de réaliser des opérations similaires, en grand nombre, avec très peu d’intervention humaine, y compris des tâche d’un haut niveau de complexité.

Cette vérité économique s’applique également au domaine d’intervention des fraudeurs : répliquer automatiquement un schéma de fraude complexe est possible à moindre frais grâce aux outils et compétences informatiques modernes. De plus, un tel outil, une fois mis au point, peut être revendu à une multitude de fraudeurs.

Demain : la compétition informatique entre fraudeurs et antifraude

Ce niveau d’industrialisation de la fraude (édition d’un logiciel de fraude vendu par un groupe de concepteurs à un ensemble très important de fraudeurs) démontre une hausse de la maturité des réseaux de fraudeurs.

Cette hausse de maturité, si elle est inéluctable, n’est pas avant-gardiste !

Des business similaires ont été observés depuis 2007  notamment dans le domaine de la fraude bancaire. (commercialisation du malware « Zeus » par exemple : cf lien)

Si l’informatisation permet d’automatiser les schéma de fraude, elle permet aussi de les détecter !

La lutte contre la fraude est à notre sens une compétition technologique entre les fraudeurs et les organisations anti-fraude, à laquelle FraudXpert souhaite apporter tout son savoir faire en terme de traitement des informations et en terme d’algorithmes de détection.

Pour en savoir plus, contactez nous !